Sonde à résistance chemisée avec tête de raccordement (902220)


image produit
Propriétés

- Pour températures comprises entre -50 (-200) et +600 °C - Câble chemisé flexible avec élément de mesure antivibratoire - Sonde à résistance simple ou double en montage 2, 3 ou 4 fils - Temps de réponse court - Longueur utile spécifique à l'application

Applications

En raison de leurs propriétés, les sondes à résistance chemisées trouvent leur application dans l'industrie chimique, les centrales électriques, les tuyauteries, la construction de moteurs, sur les plates-formes d'essai et sur tous les sites de mesure où la flexibilité et le remplacement facile sont souhaités.

Sous la gaine flexible, à paroi mince en acier inoxydable, les fils en cuivre, de faible résistance ohmique, sont insérés dans de la magnésie très fortement comprimée.
Le capteur de température en technique 2, 3 ou 4 fils, relié aux fils conducteurs est inséré dans l'embout de protection et le câble chemisé sont soudés ensemble. Le diamètre commence déjà à 1,9 mm.
Une bonne conductibilité thermique entre la gaine et le capteur de température permet d'obtenir des temps de réponse courts (t0,5 à partir de 0,7 s) et une grande précision de mesure. Le montage antivibratoire garantit une longue durée de vie. Grâce à la flexibilité de la gaine, les mesures de température sont possibles dans des endroits difficilement accessibles. Le rayon de courbure minimal est égal à 5 fois le diamètre extérieur. A partir d'une longueur utile d'env. 1000 mm, les éléments sont livrés roulés.
En exécution standard, une sonde Pt100 suivant EN 60751, classe B en montage 2 fils peut être insérée dans l'élément de mesure. Les exécutions Pt500 ou Pt1000 sont également possibles. Le raccordement en montage 3 ou 4 fils et dans les classes de tolérance A et AA est également possible.